Quelle type de chaudière choisir pour limiter votre consommation d’énergie ?

Publié le : 16 septembre 20227 mins de lecture

Les chaudières représentent une part importante de la consommation d’énergie d’un foyer. En effet, selon l’Ademe, elles représentent en moyenne entre 10 et 15 % de la consommation totale d’énergie d’un foyer. Ainsi, choisir une chaudière économique permet de réaliser des économies d’énergie considérables. Mais quelle est la chaudière la plus économique ?

Il existe différents types de chaudières, à savoir les chaudières gaz, les chaudières fioul, les chaudières électriques et les chaudières à granulés de bois. Chacune de ces chaudières présente des avantages et des inconvénients. Ainsi, le choix de la chaudière la plus économique dépend de plusieurs critères, notamment la nature du combustible utilisé, le type d’installation, la surface à chauffer et les habitudes de consommation.

Quels sont les différents types de chaudières existantes ?

Les chaudières se déclinent en plusieurs types. La chaudière à condensation permet de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 30 %. Elle est adaptée aux maisons neuves ou bien isolées. La chaudière à micro-accumulation permet de chauffer l’eau plus rapidement. Elle est idéale pour les maisons de petite taille. La chaudière à production d’eau chaude est adaptée aux maisons de grande taille. Elle permet de chauffer l’eau et l’air en même temps.

Quels sont alors les critères à prendre en compte ?

Le choix d’une chaudière est un investissement important. Il est donc nécessaire de bien le réfléchir en fonction de vos besoins et de votre consommation d’énergie. Plusieurs critères sont à prendre en compte comme le type de chaudière, le mode de chauffage, le type de combustible, la performance…

Le type de chaudière est important car cela déterminera sa consommation d’énergie. Il existe plusieurs types de chaudières : à fioul, à gaz, à bois, à pellets, à chaleur douce… chacune ayant ses avantages et inconvénients. Le mode de chauffage est également important. Les chaudières peuvent être au sol ou murales. Les chaudières murales sont plus économes en énergie car elles chauffent directement l’eau du circuit de chauffage.

Le type de combustible est un critère important car cela déterminera la consommation d’énergie de la chaudière. Les chaudières à fioul consomment beaucoup d’énergie pour fonctionner. Les chaudières à gaz sont plus économes en énergie. La performance de la chaudière est également un critère à prendre en compte. Plus la chaudière est performante, moins elle consomme d’énergie.

Quels sont les aides existantes pour changer de chaudière ?

Le coût d’une nouvelle chaudière peut être un frein important à son installation, même si celle-ci est plus économique à l’usage. Heureusement, de nombreuses aides existent pour alléger la facture. Parmi elles, on compte notamment :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du montant HT de l’investissement, dans la limite de 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple.
  • Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) : l’Anah peut financer jusqu’à la moitié des travaux, dans la limite de 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple. Pour bénéficier de ces aides, il faut toutefois que votre revenu fiscal de référence soit inférieur à certaines valeurs, qui varient selon votre situation familiale.
  • Les aides de certaines collectivités locales : certaines communes, départements ou régions proposent des aides pour l’installation d’une nouvelle chaudière. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre conseil départemental pour savoir si des aides sont disponibles dans votre commune ou votre département.
  • Les primes énergie : elles sont versées par les fournisseurs d’énergie (gaz ou électricité) et peuvent aller jusqu’à 1 500 euros pour l’installation d’une nouvelle chaudière. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès de votre fournisseur.

Toutes ces aides sont cumulables, ce qui peut vous permettre de réduire considérablement le coût de votre nouvelle chaudière. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, de votre département ou de votre fournisseur d’énergie pour savoir quelles aides vous pouvez obtenir.

Quels sont les dispositifs chauffants éligibles ?

Le chauffage représente une part importante de la consommation d’énergie d’un foyer. Une rénovation du chauffage permet de réaliser des économies d’énergie considérables. Pour cela, il est nécessaire de bien choisir son système de chauffage en fonction de son logement et de ses besoins en chauffage.

Pour les logements anciens, les chaudières à condensation sont les plus économiques. En effet, elles permettent de récupérer la chaleur des fumées et de la restituer à l’eau de chauffage. Les chaudières à basse température sont également très économiques. Elles fonctionnent à une température inférieure à 60°C et sont donc moins gourmandes en énergie.

Les chauffages électriques sont moins économiques que les chauffages au gaz. Cependant, il existe des chauffages électriques très économes, comme les chauffages par rayonnement ou les chauffages au sol.

Pour les logements neufs, les chauffages les plus économes sont les chauffages au sol et les chauffages par ventilation. Les chauffages au sol fonctionnent en chauffant directement le sol du logement. Les chauffages par ventilation chauffent l’air du logement grâce à une ventilation double-flux. Ces deux systèmes de chauffage sont très économes en énergie et permettent de réaliser des économies considérables.

Plan du site